letopweb

Conseil en immobilier d’entreprise : comment bien investir ?

immobilier entreprise

L’un des domaines souvent méconnus des investisseurs est l’immobilier d’entreprise. Cependant, plusieurs sont les avantages offerts par l’investissement dans l’immobilier d’entreprise. Les entrepôts, les bureaux et les commerces sont des biens d’investissement qui offrent des rendements très intéressants.

Si vous souhaitez devenir loueur, c’est-à-dire si vous ne voulez pas vivre dans votre propre local, sachez que le bénéfice tiré de la location d’un bien immobilier d’entreprise est en moyenne deux fois plus élevé que celui tiré de la location d’un bien résidentiel. Si vous vous inquiétez de voir votre propriété rester vide, la phase de commercialisation du bien est donc importante pour s’assurer que les conditions et les loyers qui attireront les locataires sont conformes au plan d’affaires.

De nos jours, avec la forte concurrence et l’offre sur le marché de l’immobilier, beaucoup de particuliers et d’entreprises possédant leurs propres locaux commerciaux s’adressent à un conseil en immobilier d’entreprise pour les aider à louer ou à vendre des locaux. En outre, un nombre croissant d’entreprises demandent de l’aide pour trouver des locaux adaptés à leurs besoins.

Immobilier d’entreprise : bien investir

L’immobilier d’entreprise comprend tous les biens réservés pour une utilisation professionnelle. Elle comprend des ateliers, des centres commerciaux, des usines, des bureaux et des entrepôts. L’immobilier d’entreprise a la même structure qu’un bien immobilier ordinaire. Ils sont basés sur les principes de location, de vente et d’achat. Le marché de l’immobilier d’entreprise est un domaine particulièrement dynamique, qui représente plus de 50 % des transactions annuelles.

Lors de l’achat d’une propriété vide, la difficulté de trouver un locataire varie. Dans certaines zones, la demande est très forte et le risque d’inoccupation est faible. Encore une fois, selon le marché sur lequel vous investissez, le type de propriété et la zone peuvent varier, il est donc important de faire vos recherches avant d’agir. Dans les zones où le marché est moins tendu, la période d’inoccupation avant la première vente ou entre deux locations peut être plus longue et les investisseurs doivent s’attendre à des rendements plus faibles.

Une autre caractéristique de la prise à bail de locaux professionnels est la nécessité d’une activité complémentaire. Certains baux contiennent des négociations qui ont des conséquences importantes pour le propriétaire, qu’il s’agisse d’une période sans loyer ou de la prise en charge par le propriétaire d’une partie du travail du locataire. Par conséquent, une période de franchise de loyer d’un mois par an est généralement à la charge du locataire. En outre, il convient de demander l’avis d’un conseil en immobilier d’entreprise sur les conditions des baux des propriétés commerciales, car les pratiques varient d’une propriété à l’autre et d’un marché à l’autre. Pour confier votre bien à un professionnel, consultez arthur-loyd.com.

Conseil en immobilier d’entreprise : trouver des locaux adaptés ou positionner son offre sur le marché

Les propriétaires de biens immobiliers sont plus susceptibles de faire appel à un conseiller immobilier que les sociétés qui cherchent des locaux. Lorsqu’un propriétaire engage un conseil en immobilier, sa première attente est de déterminer la valeur du bien. Le conseil va permettre au propriétaire d’être en accord avec la demande et avec les offres concurrentes, cela, grâce à sa connaissance du marché. Toutefois, il peut aussi les aider à tirer le meilleur parti du bien qu’il possède. Par exemple, le propriétaire doit se demander s’il doit vendre un bâtiment vide ou occupé, ce qu’il faut faire pour mettre le bâtiment à niveau et s’il est préférable de vendre immédiatement ou d’attendre un peu plus longtemps. Le conseil est également responsable de la promotion de l’offre. Par exemple, il peut placer des annonces sur des portails web et des portails publicitaires, mener des campagnes de courrier électronique et envoyer des brochures aux clients intéressés. Dans le cadre du contrat d’exclusivité, le conseil fournira au client des rapports périodiques sur le nombre de recherches et de commentaires des visiteurs du site. De plus, le conseil aide l’entreprise à trouver des bureaux. Cela comprend l’identification des besoins, les informations sur le marché et l’estimation d’un budget. Par ailleurs, l’acte de vente ou la signature du bail peut s’agir de la fin de la collaboration ou de sa poursuite pendant une période plus ou moins longue. Le conseil, par exemple, peut assister le client dans l’installation du bâtiment et, si nécessaire, superviser l’avancement des travaux.

Investissement en immobilier d’entreprise : les avantages

  • Des rendements plus élevés par rapport aux propriétés résidentielles

En 2019, les rendements des bureaux en Île-de-France s’échelonnent de 2,70 % pour les biens prime en centre-ville à 5,30 % en petite couronne. Dans les zones rurales, les rendements peuvent atteindre 8 ou 9 %, voire plus pour les projets de restructuration. Comme les rendements ne reflètent que les risques, le plan d’affaires, comme tout autre investissement, doit être préparé à l’avance et avec la participation d’un expert immobilier.

  • Les charges

Dans le cas de locaux commerciaux, la plupart des coûts peuvent être imputés au locataire. Cela s’applique en particulier aux petites réparations et à l’entretien. Les impôts fonciers sont généralement payés par le locataire (cette clause doit être incluse dans le bail).

Notez bien qu’il existe également des contrats de location spéciaux qui s’appliquent principalement aux activités artisanales et indépendantes. Dans ces cas, la durée du bail est différente (six ans) et les termes de l’accord de résiliation sont différents ! Il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel sur ces questions juridiques avant de vendre votre propriété.

  • Durée du bail

Un bail de propriété commerciale typique est souvent appelé un bail « 3/6/9 », c’est-à-dire un bail de trois, six ou neuf ans. Cela signifie que le locataire s’engage sur une durée plus longue que pour une maison et qu’il peut se retirer à la fin de chaque période de trois ans. Les investisseurs apprécient cette approche à long terme en raison de la stabilité des locataires.

Conseil en immobilier d’entreprise : l’importance de son rôle

L’immobilier est un domaine complexe, vaste et en constante évolution. Afin de mieux assister les clients dans l’achat, la location et la vente de biens immobiliers, le conseiller en immobilier d’entreprise développe constamment ses connaissances et leurs compétences, tant sur le plan personnel que professionnel. Dans le but de répondre aux attentes des clients, ce professionnel travaille activement sur une variété de tâches afin de fournir le meilleur service possible au niveau individuel.

L’idée de vendre ou de rechercher vous-même un bien immobilier vous expose au stress quotidien, à la fatigue, à la frustration et, surtout, aux caprices de clients peu scrupuleux. En outre, vous risquez fort de perdre beaucoup de temps. La partie la plus inévitable de ce travail est que le client se retire délibérément après que vous ayez fait confiance à 100% à l’affaire. Imaginez votre déception à ce moment-là. Ensuite, il faut tout recommencer.

Au niveau professionnel, le conseiller en immobilier d’entreprise est un professionnel de l’immobilier qui est constamment au courant des développements technologiques, des différents outils et des nouvelles tendances du marché. Cela leur permet de suivre l’évolution du temps et de fournir des services en parfaite concordance avec les développements et les normes du moment dans toutes les zones géographiques de leur spécialisation. Cela signifie que chaque jour est une occasion pour le conseil en immobilier d’entreprise de découvrir de nouvelles compétences et de répondre aux besoins de la vente et de l’achat de biens immobiliers.

Le conseil en immobilier d’entreprise devrait donc :

  • Communiquer clairement
  • Instaurer exceptionnellement la confiance dès le premier contact (écouter, rassurer et guider le client).
  • Aborder chaque situation avec calme et empathie.
  • Donner et recevoir un retour d’information d’un point de vue objectif.

Immobilier d’entreprise : tout ce qui ne concerne pas l’habitation

Faites-vous une idée de votre investissement en lisant les exemples que l’on vous donne ci-après :

  • Entrepôt

La location d’un entrepôt peut être un financement exquis avec un taux de rendement de 5 à 10 %. Cela dépend de la localité, mais c’est un facteur important pour déterminer les taux d’occupation, les taux de location, et donc le bénéfice que vous pouvez obtenir.

Le type de bail dépend de l’activité à exercer dans l’entrepôt et du propriétaire. Si l’entrepôt doit être loué à une entreprise industrielle, artisanale ou commerciale, un bail commercial est l’option la plus appropriée. Le choix le plus courant, dans le cas d’un entrepôt de stockage, est le bail professionnel. Le propriétaire et le locataire doivent se mettre d’accord sur les modalités de paiement, ainsi que sur le loyer et les frais. En outre, le locataire doit payer certains frais, tels que la taxe foncière et les frais de gestion.

  • Cabinet médical

L’immeuble est utilisé par le secteur libre, notamment le bureau médical, et est donc classé comme immeuble locatif spécial.

Le bénéfice de cet investissement dépend principalement des critères suivants à prendre en compte :

-Emplacement :

Il s’agit d’un facteur important pour la réputation d’un cabinet médical. C’est pourquoi les centres-villes sont souvent privilégiés. Si l’emplacement est bon et que les services sont accessibles, davantage de personnes voudront s’y rendre en raison de leur commodité.

-Taille et disposition de l’emplacement :

Ces facteurs doivent être pris en compte pour déterminer le nombre de personnes pouvant être accueillies dans les salles d’attente et d’examen.

-Le nombre d’établissements de santé déjà en activité dans la ville ou dans la même zone, afin qu’il n’y ait pas trop de personnes pratiquant le même métier.

Quitter la version mobile