Conseils pour progresser rapidement en wing foil

Dans l’espoir d’avancer rapidement en wing foil, quelques techniques de navigation doivent être maitrisées à la perfection. Il convient aussi de faire le bon choix des matériels. Ces étapes importantes vous permettent notamment de pratiquer cette activité maritime dans les meilleures conditions et en toute sécurité. Désormais, il est possible de trouver facilement une boutique spécialisée qui vend uniquement des matériels indispensables aux sports maritimes. De plus, cette plateforme met à votre disposition plusieurs tutoriels montrant les techniques à maitriser pour bien debuter en wing foil, dans les meilleures conditions.

Debuter en wing foil, choisir le matériel adéquat

Choisir votre matériel sans l’aide de personne et sans la consultation d’un tuto wing foil n’est surement pas une bonne idée. Trouver le matériel de wing foil (planche, wing, foil) bien adapté à cette activité vous permet de progresser rapidement. Si vous ne demandez pas l’accompagnement d’un expert, vous pouvez par exemple tomber sur une planche plus petite qui ne convient pas à votre gabarit, un mât de foil ou un porte-avion trop court. Par contre, en consultant un site spécialisé dans la vente des matériels de sport nautique, vous avez à votre disposition un expert qui peut vous aider à bien débuter en wing foi.

Tout d’abord, vous devez bien choisir la planche ou la board de wing foil. Le volume de ce matériel est très important. Si vous négligez quelques litres de volume, la planche peut être instable. En même temps, vous avez de la difficulté à décoller et à voler. De ce fait, le temps d’apprentissage du wing foil s’allonge. En général, la planche de wing débutant est de 40 l en plus de votre poids. Il vous est conseillé de choisir un board plus volumineux. Après la sélection de la planche, vous devez faire le bon choix de l’aile de wing et du foil de wing foil.

Régler les éléments composant le matériel de wing foil

Pour debuter en wing foil, il est important en premier lieu de régler les matériels selon les conditions et votre technique de wing foil. Pour l’aile, il convient de le gonfler de manière optimale. Pour ce faire, vous devez respecter les consignes de gonflages et de pression indiqués sur le carton de l’aile. En cas de sur-gonflage, les coutures vont être plus sollicitées et entrainent l’explosion de l’aile pendant la pratique du wing foil. En cas de sous-gonflage, l’aile va être moins rigide et se déforme. De ce fait, vos performances ne sont certainement pas au rendez-vous.

Pour la planche, il convient de placer convenablement 2 ou 3 straps. S’ils sont trop avancés, les straps peuvent vous empêcher de décoller. Par contre, s’ils sont trop reculés, les straps peuvent rendre la planche incisive et instable. Quant au placement du foil, ce matériel doit se trouver sous la planche.  Vous devez bien placer le foil afin de vous régler selon les conditions de votre planche et de votre aile avant. En regardant un tuto wing foil en ligne, vous pouvez facilement placer le foil en fonction de l’emplacement de vos pieds. Par exemple, il convient d’avancer le foil si vous avez trop de pieds arrière et que vous n’arrivez pas à décoller. Vous devez par contre reculer le foil si vous avez trop de pieds avant et que vous montez trop ou décrochez à plusieurs reprises.

Debuter en wing foil, s’équiper des équipements de protection

Pour assurer votre propre sécurité lors des navigations, il vous est conseillé de vous équiper des équipements de protections. Pour ne pas perdre votre planche ou votre aile lors de vos décollages ou entre les transitions, il convient de vous équiper d’un Leash. Selon certaines règlementations, vous êtes dans l’obligation de porter d’une combinaison néoprène pour debuter en wing foil. En outre, le port de casque et de gilet d’impact est vivement conseillé pour toute personne qui souhaite pratiquer une activité sportive nautique.

Il est également recommandé de porter sur votre coup un sifflet. Ce dernier permet en effet d’alerter à tout moment l’équipe de secours en cas d’accident sur mer. À part cela, si vous prévoyez de pratiquer le wing foil pendant la nuit, n’oubliez pas de mettre une lampe torche dans votre combinaison néoprène. Cet équipement vous permet en effet d’indiquer constamment à vos proches que vous êtes dans la zone d’activité.

Debuter en wing foil, bien se préparer physiquement

Sur l’océan, en mer ou dans un lac, il convient de rester humble face aux éléments de la nature. L’état de santé ou la condition physique est primordial afin de passer une meilleure session et ne pas vous blesser dans la pratique du wing foil. Dans ce sens, il vous est conseillé de pratiquer régulièrement une activité physique en parallèle avec le wingfoil.

Grâce à un tuto wing foil, vous pouvez par exemple trouver un expert qui vous conseille de faire du running, du vélo ou de la course tout en ayant une alimentation équilibrée. N’oubliez pas aussi de demander l’avis d’un médecin pour vous informer davantage sur votre capacité physique à pratiquer le wing foil. 

Comment se déconnecter de la technologie et profiter d’un séjour 100% nature en Dordogne ?
Essaouira, une ville envoûtante à la magie orientale