Les clés pour un bon investissement locatif : le rendement locatif

rendement locatif

Un projet d’investissement locatif ne s’improvise pas. Financement, rendement locatif par ville, gestion des loyers, avantages fiscaux, les points à passer en revue avant de chercher un bien sont nombreux. Lorsqu’il s’agit de se constituer un patrimoine immobilier, la tendance locative est un modèle économique de plus en plus prisé. Que vous souhaitiez acheter un appartement, un garage, un immeuble ou une maison, l’objectif est le même : la rentabilité. Suivez le guide pour tirer le meilleur parti de votre investissement locatif !

Renseignez-vous et déterminez vos objectifs avant d’investir dans l’immobilier locatif !

La rentabilité locative est un indicateur clé à suivre dans toute activité d’investissement locatif. Il existe 2 façons de calculer le rendement locative : nette et brute.

Voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez investir dans un bien immobilier locatif;

En tant qu’investisseur, vous êtes censé déterminer à l’avance dans quel domaine vous souhaitez investir toutes vos économies. Quand vous décidez de louer, vous devez acheter un bien immobilier à louer. Dans la plupart des cas, cet achat est réalisé grâce à un prêt accordé par un courtier ou une banque. Vous êtes alors obligé de vous constituer un profil immobilier afin d’obtenir un prêt. Les loyers mensuels perçus seront utilisés pour le remboursement.

Le but de l’achat d’un bien immobilier locatif est de passer du « passif » à l' »actif » en mettant en place l’autofinancement de votre résidence. Lorsque vous investissez de l’argent qui sera remboursé chaque mois, nous parlons d’actifs, et non de vous faire dépenser de l’argent. En investissant dans des biens locatifs, vous pouvez vous constituer un patrimoine immobilier sans payer de factures. Au mieux, vous pouvez dégager un excédent égal à votre cash-flow, ce qui signifie des revenus potentiels supplémentaires.

Connaître votre profil pour déterminer votre stratégie d’investissement

Vous êtes censé déterminer votre profil d’investisseur immobilier. En évaluant vos envies, vous serez plus facilement libre de choisir entre plusieurs stratégies d’investissement locatif et de trouver celle qui vous convient.

Par ailleurs, l’analyse des loyers et des prix vous permet d’évaluer le rendement locatif par ville dans n’importe quelle région de France.

Envisagez la rentabilité de l’achat et de la location de biens immobiliers !

Précisez le type de bien et la zone pour calculer le taux de rendement locatif:

Si vous souhaitez devenir propriétaire et gérer des locataires, ne perdez pas de vue votre objectif principal : améliorer votre retour sur investissement. Pour ce faire, le choix du type de bien et de la localisation géographique est crucial. Et ce n’est pas un hasard si le marché varie selon le type de propriété et la ville.

Si vous êtes débutant, commencez par une petite surface pour vous habituer et minimiser les risques. Il n’est pas nécessaire de commencer par acheter un appartement ou une maison pour se lancer dans l’investissement locatif.

Adoptez les bons réflexes pour investir efficacement votre épargne dans l’immobilier locatif.

La première automatisation dont vous avez besoin pour rentabiliser votre argent et votre temps est de vérifier régulièrement les points de contact directs entre les acheteurs et les propriétaires. Le fait de prendre l’habitude de regarder quelques minutes de publicité par jour présente deux avantages :

– Découvrir la valeur marchande actuelle de la ville cible en fonction des critères que vous aurez choisis.

– Apprendre à détecter rapidement les bonnes affaires

Affinez votre projet d’investissement locatif en fonction de la fiscalité applicable !

 La taxation des loyers libres

Bien que la fiscalité ne soit pas la partie la plus visible et généralement la plus appréciée de l’investissement, elle est au cœur de chaque transaction. Vous avez tout intérêt à en connaître les règles pour éviter le risque d’enfreindre la loi et maximiser le potentiel de votre patrimoine immobilier.

Si vous souhaitez louer votre bien immobilier nu, c’est-à-dire sans meubles, les loyers perçus sont des revenus locatifs. Vous avez le choix entre 2 régimes fiscaux différents :

La fiscalité de la location meublée

D’un point de vue fiscal, la location d’un bien déjà meublé est une solution très avantageuse et largement utilisée par les particuliers. Attention toutefois aux conditions d’éligibilité (obligations en matière d’accessoires et de mobilier) afin de ne pas être accusé de fraude fiscale.

Si vous choisissez le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP), vos revenus locatifs sont perçus comme des revenus professionnels. Cette fois, en tant qu’artisan boulanger, vous êtes soumis au régime des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) car votre bien est directement transformé en bien de  » consommation « .

Choisissez la gestion locative en ligne pour optimiser votre organisation et faire des économies !

Afin de superviser l’administration de la propriété locative, le gestionnaire locatif est responsable de toutes les opérations nécessaires. Si vous le faites souvent vous-même, vous vous rendrez vite compte du temps et de la fatigue que représente cette partie.

Vous pouvez contacter une agence immobilière et l’externaliser entièrement ou gérer votre location en ligne à l’aide d’un logiciel intuitif et abordable. L’utilisation d’un bien 100% dématérialisé présente des avantages considérables. Cela commence bien sûr par l’automatisation de la gestion et donc l’amélioration du temps à moindre coût.

Une plateforme immobilière peut vous faciliter la vie, afin que vous puissiez garder le contrôle de votre investissement locatif grâce à une gestion centralisée et simplifiée.

Afin de mieux correspondre à la situation économique de votre investissement locatif, utilisez le taux de rendement immobilier.

Comment bien isoler sa toiture avec un couvreur à Vannes ?
Comment dénicher le meilleur forfait mobile ?