Origine et signification des drapeaux de prières tibétains

drapeaux de prières tibétains

Aviez-vous déjà entendu parler des drapeaux de prières tibétains ? Ces drapeaux ont leurs propres commencements et ils continuent jusqu’à aujourd’hui à occuper une grande place dans le cœur de plusieurs individus, notamment les Tibétains. Voici leurs origines ainsi que leurs significations.

 

Drapeaux de prières tibétains : d’où viennent-ils ?

 

Selon l’histoire, les drapeaux de prières tibétains ont vu le jour depuis des milliers d’années. Certains lamas disent même qu’ils existaient déjà pendant l’ère de la religion Bön du Tibet pré-bouddhiste. À cette époque antique, l’écriture et les images qui ont été ajoutées sur le drapeau tibétain étaient réalisées à la main grâce aux peintres. Quelques siècles après, plus précisément au 15e siècle, des blocs de bois précieusement burinés en relief et en image miroir, venant tout droit de la Chine, ont petit à petit envahi le Tibet. C’est cette invention qui a permis d’améliorer la reproduction des impressions des drapeaux de prières, et c’est ce qui a également permis de transmettre facilement les motifs traditionnels de génération en génération. À noter que ce sont de célèbres maîtres bouddhistes qui ont conçu la majorité des modèles de drapeaux de prière tibétains. Les artisans profanes n’ont fait que des copies des anciens modèles, mais ils n’en ont jamais inventé de nouveaux. Mis à part les nouveaux motifs, aucune innovation concrète n’a été ajoutée à l’évolution d’impression au cours des 500 dernières années. Veuillez voir sur ce site spécialisé pour plus d’informations sur l’historique du drapeau tibétain.

 

Les drapeaux de prières tibétains : à quoi servent-ils ?

 

Comme son nom l’indique, les drapeaux de prières tibétains sont des drapeaux utilisés pour prier. Les prêtres chamanistes Bonpo les utilisaient pour réaliser des cérémonies de guérison. À son époque d’origine, le drapeau tibétain a été conçu avec des tissus unis de couleurs primaires. Chacune des couleurs primaires correspondait à un élément naturel différent : l’eau, l’air, la terre, l’espace et le feu, qui était apparemment des éléments fondamentaux du corps humain et de l’environnement. Selon la croyance tibétaine, lorsque ces cinq éléments sont en équilibre, l’harmonie et la santé viennent naturellement. C’est pourquoi lors d’une pratique de la médecine orientale, ces drapeaux de couleurs différentes sont disposés correctement autour du patient pour harmoniser les éléments de son organisme. Les drapeaux sont, en effet, censés apporter un bon état de santé tant sur le physique que sur le mental. En outre, les drapeaux de prières tibétains colorés ont été également utilisés pour pacifier les esprits locaux des montagnes, des lacs, des cours d’eau et des vallées, mais par-dessus tout pour supplier la bénédiction des dieux.

 

Quelle est la signification des drapeaux de prières tibétains ?

 

Les écritures, les symboles et les images trouvées sur un drapeau tibétain ont chacune leurs propres significations :

 

· Lung-ta (cheval de vent) : il est censé être le « joyau de l’illumination qui exauce les prières ». Il représente en effet la chance d’avoir la fortune, les énergies vitales et les opportunités positives.

· Tashi Targye (les 8 signes auspicieux du bouddhisme) : 

  • le Parasol est utilisé pour se protéger de tous les maux
  • le couple de poissons dorés représente le bonheur
  • l’urne au trésor désigne le signe de l’accomplissement des souhaits, que ce soit spirituel ou matériel
  • la fleur de lotus symbolise la pureté et l’épanouissement spirituel
  • la conque proclame les préceptes des êtres éclairés
  • le nœud sans fin représente l’esprit méditatif ainsi que la connaissance infinie du Bouddha
  • la bannière de la victoire désigne la victoire du dépassement ses obstacles et de la sagesse sur l’ignorance
  • la roue du Dharma symbolise la loi spirituelle et universelle.

· Le Vajra ou dorje : symbolise l’indestructibilité.

· Les quatre dignités (le Garuda, le Lion des neiges, le Dragon du ciel et le Tigre) : désignent la qualité et l’attitude essentiellement amplifiées sur le chemin spirituel vers l’illumination.

· Les sept précieuses possessions d’un monarque : symbolisent le pouvoir séculier.

· L’union des opposés : symbolise l’harmonie.

 

Le pouvoir des drapeaux de prières tibétains

 

Bien que le bouddhisme soit actuellement la religion typique au Tibet, il fut un temps où la plupart des gens ne pratiquaient que le « Bon ». L’emploi des drapeaux de prière remonte à cette époque (bien avant l’arrivée du bouddhisme au 7e siècle). Ces pièces rectangulaires imprimées et colorées trônent fièrement sur les toits des temples et des maisons, des ponts et le long des chemins, notamment en montagne. Puissant porte-bonheur, le drapeau tibétain a même fait partie de la fameuse expédition de 1965. Il s’agit d’une expédition pour gravir le majestueux mont Everest. L’equipe Sonam Gyatso a porté leurs drapeaux de prières sur la plus haute montagne du monde pendant cette aventure. L’endroit où le monde mortel rencontre la porte du ciel.

 

Bref, les drapeaux de prière font partie intégrante de la vie religieuse et de la vie quotidienne des Tibétains. Ces drapeaux témoignent de l’histoire de toute la nation, ainsi que de l’inoubliable culture ancestrale du Tibet. Les racines et les valeurs des drapeaux de prière sont profondément ancrées dans la vie tibétaine. Et qui certainement fait la fierté de ses ancêtres.

Quels fournisseurs de gaz professionnels sont les moins chers ?
Pourquoi opter pour une arche gonflable ?