Quels sont les principes fondamentaux du trading ?

Depuis qu’Internet a permis au grand public d’accéder facilement au marché boursier, le monde a été témoin de l’essor d’une nouvelle profession : le trading. Souvent, les nouveaux commerçants veulent simplement une nouvelle activité, soit pour compléter leurs revenus, soit pour travailler de n’importe où avec un accès Internet. Des milliers de personnes à travers la planète profitent, en ce moment, des privilèges de la vie d’un trader.

Fondamentaux des marchés financiers

Différence entre investisseur et trader

Sachez qu’un trader n’est pas un investisseur, mais un spéculateur. Le trader vise à tirer profit de son financement, tandis que l’investisseur vise à en tirer profit en participant en tant que partenaire de l’entreprise.

Le principe des actions

Les actions sont des titres de propriété qui garantissent les prérogatives d’un propriétaire d’entreprise à tous ceux qui en sont propriétaires. Ainsi, si vous avez des actions dans une certaine société, vous pouvez dire que vous êtes un associé-propriétaire en ce qui concerne le nombre d’actions que vous possédez.

La monnaie d’échange

Vous êtes-vous déjà arrêté pour penser que l’argent sous la forme d’une monnaie est une marchandise comme les autres. La grande différence est sa liquidité extrêmement élevée : vous pouvez l’échanger contre à peu près n’importe quoi, y compris d’autres devises. Pour en savoir davantage, visitez le site de www.debuterenbourse.fr.

Comment devenir Trader ?

Fondamentalement, le concept du trading est d’acheter à bas prix pour vendre cher, ou de vendre cher puis d’acheter à bas prix. Simple, cependant, ce n’est pas facile. Pour être Trader, vous pouvez utiliser certains types d’analyse. Les deux principales sont :

Analyse fondamentale : peu utilisée dans l’environnement commerçant, le concept de cette stratégie est d’analyser ce que l’on appelle « santé/patrimoine de l’entreprise », c’est-à-dire dans le cas d’actions par exemple, il s’agit d’identifier, compte tenu de certains outils spécifiques (comme des tableurs, des indicateurs, etc.) si l’entreprise est/sera rentable, si elle est un bon payeur de dette, s’il y a beaucoup de concurrence sur le marché, entre autres facteurs, qui définissent les fondamentaux de l’entreprise.

Analyse technique : c’est la plus utilisée dans le trading. C’est l’étude des mouvements du marché, basée exclusivement sur le prix de l’actif. Son étude consiste à prédire le prochain mouvement de prix, qu’il soit à la hausse ou à la baisse, définissant ainsi l’entrée, le stop gain (position fermée avec profit) ou le stop loss (position fermée avec perte).

Au sein de ces volets, les deux types d’analyses techniques les plus répandus dans le médium sont l’analyse graphique et la lecture de flux d’ordres.

Comment démarrer le day trade ?

La première chose que vous devez faire pour dans le monde de la finance et de la bourse en tant que trader est d’ouvrir un compte auprès du courtier de votre choix. Aujourd’hui, il existe plusieurs options de courtage offrant de multiples avantages, notamment des frais de courtage gratuits.

Une fois que vous êtes devenu client de la société de courtage que vous préférez, l’étape suivante consiste à transférer le montant de votre capital-risque sur votre compte. Il est important que vous soyez toujours clair que le capital pour la spéculation est un montant que vous êtes prêt à risquer.

Cela vous aide à maintenir votre propre gestion des risques, qui est fondamentale pour l’activité du trader. Par conséquent, assurez-vous que ce montant n’est pas une réserve d’urgence ou tout autre montant dont vous pourriez avoir besoin éventuellement.

Enfin, pour devenir trader, une chose que vous pouvez faire est d’acheter un actif et de le vendre le même jour de trading, c’est-à-dire d’effectuer un day trade. Il ne s’agit pas d’une exigence spéculative, mais simplement d’une condition pour qualifier le professionnel de day trader.

Mais il n’y a pas que le day trade, il est possible d’occuper des positions pendant plus d’une journée, voire des semaines. Vous devez trouver votre propre style de trading : swing trading, suivi de tendance, retournements, etc. Vous devez également toujours opérer en fonction du délai qui convient à votre profil : intrajournalier, court terme, moyen terme ou long terme.

Prospérer dans le monde du trading

Afin d’atteindre le succès souhaité, le trader doit atteindre la mentalité appropriée, en prêtant attention à certains points spécifiques, essentiels pour avoir la cohérence rêvée depuis longtemps :

1- Stratégie : le trader dispose de plusieurs outils pour analyser le marché. Il lui appartient de définir dans quel profil il s’inscrit, le type d’analyse qui lui convient le mieux, et de se concentrer sur l’étude/le développement de celui-ci.

2- Connaissance : étudier, étudier et étudier ! Idéalement, il devrait se concentrer sur une école d’analyse, qu’elle soit technique ou fondamentaliste, et choisir la modalité souhaitée et l’approfondir de plus en plus.

3- Gestion des risques : pour être un trader cohérent et « pérenne » sur le marché, il s’agit d’un concept fondamental. Sachez définir : le point d’entrée, le volume financier qui va opérer, vos points stop loss et stop gain.

4- Problèmes émotionnels : peut-être, l’un des points les plus difficiles à contrôler (mais pas impossible à apprivoiser). Vous ne pouvez jamais contrôler le marché, mais vous pouvez vous contrôler. Soyez rationnel dans votre analyse et vos opérations, gardez la maîtrise de vous-même.

  

Trouver un bon hôtel spa à Tournus
Suivre le cours de vente des céréales agricoles en ligne