Réserver une croisière sur le lac Titicaca

Amoureux de la nature et des cultures du monde ? Pourquoi ne pas découvrir un des berceaux de la culture inca ? Entre mystère et émerveillement, voyager en Amérique du Sud et faire une croisière sur le lac Titicaca emmène dans un autre monde. Quels sont les lieux incontournables de cette croisière ? 

Aller à la découverte des îles flottantes

Titicaca est un nom atypique. Ce lac tire son nom d’un rocher “Titi Khar’ka”. En langue locale, cela veut dire ” Roc du Puma”. Ce nom peut faire référence à une légende selon laquelle les pumas une fois noyés dans ce lac se transforment en pierre. Mais ce qui a surtout fait la renommée de ce lieu, c’est qu’elle est considérée comme sacrée. Les habitants indigènes vivant autour du lac avaient pour habitude d’y offrir des personnes en offrande.

C’est un lac unique qui renferme un lourd passé. Unique, car cette traversée splendide permet de visiter deux pays à la fois. En effet, le lac du Tititcaca est le plus grand lac d’Amérique du Sud. Il se situe entre le Pérou et la Bolivie dans la Cordillère des Andes. De plus, c’est le plus haut lac navigable de toute la planète. Ce n’est pas tout le monde qui peut se vanter d’être allé sur un lac qui fait 8 562 km2 et qui se situe à 3 812 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les paysages y sont paradisiaques. 

Au premier abord, ce qui frappe le plus souvent les visiteurs, c’est le village flottant titicaca. Plusieurs villages bordent le lac. On les appelle également îles flottantes ou îles Uros, car elles ont été construites par leurs premiers habitants les Uros pour se protéger des incas. Ce sont des îles artificielles faites de jonc appelé tortora. Ces tortoras sont également utilisés pour fabriquer des barques. 

La plupart des tours opérateurs proposent de commencer la croisière avec un bateau moderne puis de finir le voyage sur des barques en tortora. C’est l’une des offres que propose, par exemple, le site www.ideesvoyages.fr.

Aller à la rencontre de la culture inca aux îles de Taquile et Amantani 

Impossible de dissocier le nom du lac Titicaca sans passer par les îles de Taquile et d’Amantani. On y trouve les plus anciens sites archéologiques du lac. Ces îles se trouvent au Pérou. Les paysages y sont envoûtants. Les habitants sont réputés pour leurs tissus traditionnels ainsi que leur céramique et le dépaysement est au rendez-vous. Il n’y a ni voiture ni route. C’est l’occasion idéale pour faire de la randonnée tout en contemplant la splendeur de la nature. En effet, de longs sentiers relient les différents sites archéologiques. Ce voyage permet de découvrir la richesse ainsi que l’ingéniosité de l’architecture des incas. Plusieurs sites d’exceptions se trouvent dans cette zone. On peut citer, par exemple, les temples de Pachata et Pachamama.

Échanger avec la population locale

Les riverains du lac Titicaca sont de nature calme et posée. Ils accueilleront les visiteurs avec des tenues colorés. Au cours de ce séjour, il faut absolument essayer la cuisine locale atypique comme le ceviche ou la soupe de quinoa. Les ingrédients de base proviennent du lac Titicaca. Des séances de cours de cuisine avec les riverains est même possible. Pour en profiter, il faut prévoir un séjour d’au moins une nuitée. 

Pour clôturer la visite de ces deux îles, les habitants proposent souvent des danses traditionnelles habillés de leurs plus beaux vêtements. Ces danses sont de véritables pépites d’or pour se connecter avec la générosité des locaux. Chants et musique accompagnent ces séances. Les hommes avec leurs tenues hauts en couleur se lèvent pour inviter les femmes.

Par la suite, il faut se trouver une place tranquille pour profiter d’un exceptionnel coucher de soleil. En effet, un mot résume ces couchers de soleil c’est : « beau ». La terre change de couleur pour virer au bleu ou au violet tandis que le ciel se colore en orange.

Quels cadeaux rapporter du lac Titicaca ?

Il faut acheter de l’artisanat. En effet, l’île de Taquile est réputée pour son textile. Les habitants fabriquent leurs tissus et ils les rassemblent en vêtements. Les femmes utilisent pour cela de la laine en tant que matière première. Les colorants sont extraits à partir de plantes. Cet art est même classe par l’UNESCO en tant que « Chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’Humanité ». La question qui se pose est alors : comment en profiter ? Le jour du marché pour profiter du savoir-faire des artisans est le dimanche. Il faut s’organiser avec son tour opérateur pour en profiter. De plus de grandes variétés de plats locaux sont au rendez-vous. 

Pour conclure, une croisière sur le lac Tititcaca est une aventure incontournable pour les amoureux de la nature. Elle allie à la fois beauté par ces paysages époustouflants, mystère par l’histoire et les légendes autour de la culture des incas et ingéniosité par l’architecture des temples incas et par la construction des îles flottantes. 

Personnalisez votre bracelet cuir homme
Comment se débarrasser des rats et des rongeurs définitivement ?