Comment réagir quand un nourrisson vomit ?

Les jeunes parents s’inquiètent souvent quand leur petit nourrisson vomit après leur tétée ou leur biberon. Dans la plupart des cas, c’est quelque chose de naturel que tous les nouveaux nés font les premières semaines de leur vie. Cependant, les parents ne doivent pas baisser leurs gardes, car il est possible que ce soit lié à autre chose. Heureusement qu’il existe des signes pour les reconnaître.

Pourquoi mon bébé vomit-il ?

Les jeunes parents sont toujours inquiets pour leur bébé, surtout si c’est leur tout premier enfant. Ils s’inquiètent pour la couleur et la consistance de ses selles, mais aussi pour leur vomissement. En effet, la couleur et la consistance de leurs selles ont bel et bien un lien avec leur état de santé. C’est pour cela qu’on dit que les jeunes parents sont obsédés par les excréments de leur petit bout de choux. C’est d’ailleurs aussi la raison pour laquelle ces jeunes parents sont inquiets pour les vomissements de leur petit.

Cependant, ils doivent savoir que pendant les premières semaines de leur vie les bébés s’adaptent à un nouvel environnement. Se nourrir au biberon ou faire la tétée est tout nouveau pour eux ainsi que pour leurs organismes. Il est donc normal que le bébé vomit durant ses premiers jours. Toutefois, le vomissement peut aussi être le signe d’une maladie ou autres choses. Cliquez ici pour plus d’informations.

Pourquoi les bébés vomissent après la tétée ?

Le vomissement d’un petit nourrisson peut être normal ou dû à quelques choses. Il est normal que le bébé vomit après tétée si on le tient à une position verticale pendant sa digestion ou bien si ses parents l’ont emmené dans une voiture. Il est aussi possible que le bébé s’est fait secouer après sa tétée. Dans la plupart des cas le bébé vomit en jet après biberon quand il a été plus gourmand que d’habitude.

Faut-il s’inquiéter ?

Il y a toujours de quoi s’inquiété lorsque le bébé vomit, car cela peut être lié à autre chose. Le bébé peut vomir quand celui qui le transporte le porte de travers ou qu’il ne se sent pas à l’aise dans les moyens de transport. Il est aussi possible que cela soit lié à une mauvaise digestion après les biberons. Le bébé peut aussi vomir après avoir passé de longues heures à pleurer et à sangloter. Pour un enfant aux environs de 7 mois cela peut aussi être dû à la poussée dentaire. Il est aussi courant que le vomissement des bébés soit lié à des maladies comme des grippes ou à des toux qui se prolongent, à une otite, à une hernie hiatale, à un rhume, à une plicature gastrique ou à des infections urinaires.

Les parents doivent alors s’inquiéter quand les vomissements du bébé deviennent plus fréquents et très violents. Si après avoir vomi le bébé refuse de se nourrir au biberon ou à la tétée. Si le bébé a un ventre gonflé anormalement. Si on trouve la présence ou des traces de sang dans ses vomis.

Que faut-il faire pour y remédier ?

Quand un bébé vomit, les parents doivent savoir que cela peut causer la déshydratation chez l’enfant. En effet, tout comme les diarrhées et la fièvre les vomissements déshydratent la personne malade. Les parents doivent alors trouver un moyen de le réhydrater à tout prix. Pour cela il est important de redonner du lait au bébé. Il existe aussi des traitements que les médecins doivent prescrire aux parents en cas d’infection. Si le bébé reçoit les traitements adéquats contre l’infection, ses vomissements disparaitront rapidement.

En cas d’erreur alimentaire, les pédiatres offriront une réévaluation des doses de nourritures que le bébé doit prendre à chaque tétée ou biberon. Si le bébé est atteint d’une hernie hiatale, le médecin peut proposer comme traitement le maintien du bébé dans une position assise. Il est préférable de faire le traitement dans un siège pour bébé pendant les heures de repas et les 24 heures qui le suivent.

Pour la plicature gastrique, l’enfant est traité en position couchée sur le ventre une heure après le repas. Les parents doivent bien le surveiller pendant ce temps. En cas de fièvre les parents doivent faire des examens sur les oreilles de l’enfant, car il n’est pas rare d’y trouver une otite ou une angine. Si le bébé vomit en jet après biberon, les parents doivent systématiquement aller consulter surtout si le bébé a de la fièvre. Une fièvre élevée avec des vomissements en jet et des maux de tête peut aussi être accompagnée par une méningite. Pour les petites filles, les infections urinaires sont assez fréquentes quand elles ont de la fièvre suivie de vomissement.

Dans le pire des cas, l’enfant n’a pas de fièvre, il est possible que l’enfant ait une occlusion intestinale. Une occlusion intestinale est due à un blocage au niveau du tube digestif. Dans ces cas-là, il est possible que le bébé subisse une opération chirurgicale.

Régime minceur : consulter un bon nutriotionniste à Paris
Chemise : pourquoi opter pour un modèle sur mesure ?